julia christ

Soulcorner

Again the bell and again you and your opponent.
So evenly matched it’s impossible to see your opponent is you ...
Joyce Carol Oates


Chaque match de boxe est une histoire, un drame dépourvu de mots, unique et très condensé. Cela ne signifie pas pour autant qu’il n’a ni texte ni langage, qu’il est brutal, primitif ou qu’il ne saurait exprimer quoi que ce soit, mais que le texte est improvisé dans l’action… Si la parole des commentateurs au bord du ring donnent à ce spectacle une unité narrative, toutefois, la boxe en tant que performance s’apparente beaucoup plus à la danse ou à la musique qu’à la narration.

SOULCORNER est un solo mais paradoxalement parle de l’adversaire. A la base, un combat a besoin de quelqu’un en face. L’absence d’adversaire est l’un des aspects essentiels de ce spectacle. Cette absence est significative. Cet adver­saire invisible, brumeux, inconsistant et immatériel (important/primordial) devient antagoniste et complice. L’adversaire qui apparaît et disparaît, qui se retrouve sous plusieurs formes, plusieurs vecteurs d’existence, apparaît à travers diffé­rentes actions, par un dessin, sous l’apparence d’un masque puis il se construit et devient Totem.

SOULCORNER interroge les motifs réels de la lutte. Vers qui est-elle vraiment dirigée? Les spectateurs pourront trouver leurs propres réponses, leurs solutions. Nous avons besoin d’un fantôme qui nous aide à découvrir la réalité avec cette dynamique oscillatoire entre cohérences et incohérences … Dans un ring abstrait, espace troublant et mystérieux, une femme plurielle évolue en quête de cet adversaire intérieur. Gant, craie, bandage, tabouret, cordes... Le décorum de la boxe est ici dépouillé et réinvesti.
SOULCORNER est un spectacle de 45 min où se mêlent mouvement, équilibre, chant, manipulation, combats... dans une succession de tableaux où évolue cette femme polymorphe, et ce(s) spectre(s) de l’adversaire.

Je suis danseuse, je suis circassienne, je suis allemande, je suis une femme ...

Je suis auteure et interprète de SOULCORNER qui va au-delà de ces catégorisations; l’écriture et la mise en scène de ce spectacle se nourrissent de mes expériences et de mes désirs rangés dans le coin de mon âme ...

Mon enfance baignée dans le monde de artisanat m’a vite impulsé une fascination pour la fabrication manuelle, spécifiquement la menuiserie; étudier l’art a été une continuité logique. Les objets, la matière, les costumes que je pense et conçoit pour mes spectacles sont tant d’éléments solides vers la narration. L’utilisation de la voix comme élément constitutif de la narration répond de la même logique, à la même évidence. Chanteuse dans un groupe de rock féminin à 18 ans, j’ai exaucer vingt ans plus tard mon désir d’injecter le chant dans la création de spectacles avec Pleurage et Scintillement, puis aujourd’hui avec SOULCORNER.

Le déclencheur de la création de SOULCORNER a été la découverte du livre de Joyce Carol Oates intitulé De la Boxe. Cette écrivaine m’a ouvert une porte, elle a trouvé les mots que je souhaite exprimer avec mes outils, mon corps; pour traduire mon rapport à ce sport qui me passionne: la boxe.

Enfant, Mohammed Ali était mon héros, mon idole ... J’étais fascinée par cet immense athlète qui savait faire de la boxe un moyen d’expression, représentant le combat bien au delà des limites du ring. Comme lui, je crois que «le match de boxe est l’image même de l’agressivité collective» ; mais la boxe est aussi pour moi étrangement belle, émotionnellement captivante et absolument physique. Dans SOULCORNER, je souhaite exprimer ces impressions divergentes et transposer leur poésie avec mes propres armes ...

Paul Klee est l’un des artistes les plus important pour moi. Je l’admire pour son approche graphique du minimalisme et sa précision sur l’essentiel. Il épure, jusqu’à ce que le majeur devienne visible. Je me suis inscrit dans la même démarche pour l’écriture de SOULCORNER.

Julia Christ

Calendrier

partenaires

production

Soulcorner est porté par Circo Aereo/Jani Nuutinen & Association w/Jean-Baptiste André.

Julia Christ a bénéficié du dispositif d‘accompagnement européen CircusNext et du Fonds franco-allemand Transfabrik pour le spectacle vivant avec l'Association w/Jean-Baptiste André; et du dispositif d’aide au compagnonnage de la DGCA et de la DRAC Limousin avec Circo Aereo/Jani Nuutinen.

coproduction

Le Sirque – Pôle National Cirque de Nexon (Limousin, FR)

soutiens

CircusNext, dispositif d’accompagnement européen coordonné par Jeunes Talents Cirque Europe et soutenu par la Commission Européenne.

résidences

  • Espace Périphérique (Ville de Paris-Parc de la Villette, FR)
  • Théâtre de l’Agora, scène nationale d’Evry Essonne (Evry, FR)
  • Katakomben (Berlin, DE)
  • Espace Catastrophe (Brussels, BE)
  • La brèche, Pôle national des arts du cirque de Basse-Normandie (Cherbourg-Octeville, FR)
  • Le Sirque, Pôle national des arts du cirque (Nexon, FR)
  • Subtopia (Norsborg, SE)
  • La Mégisserie, Scène conventionnée pour les arts, les imaginair (Saint-Junien, FR)
  • Circus Akademie Cabuwazi, Grenzkultur gGmbh (Berlin, DE)

Remerciements à La Muse en Circuit, Centre national de création musicale (Alfortville, FR) et au Théâtre de l’Union – Centre Dramatique National (Limoges, FR)

equipe & contact

  • Julia Christ: interprétation, conception, scénographie
  • Michel Cerda/Cie Le Vardaman: dramaturgie
  • Muriel Pierre: complice
  • Catherine Semat: suivi dramaturgique
  • Guilhem Lacroux: création musicale
  • Jérémie Cusenier: création lumière et régie générale
  • Charlotte Gillard: costume
  • Frédéric Peugeot: création son

contact administration

contact production

action culturelle

Photo: Tony Melvin
Photo: Tony Melvin
Photo: Tony Melvin
Photo: Tony Melvin
Photo: Tony Melvin
Photo: Tony Melvin
Photo: Tony Melvin
Photo: Tony Melvin
Photo: Tony Melvin
Photo: Tony Melvin
Photo: Tony Melvin
Photo: Tony Melvin
Photo: Tony Melvin
Photo: Tony Melvin